Youssef Chahed : « L’exportation est une priorité nationale »

charemaniement ministériel - L'Economiste Maghrébinhed

La première réunion du Conseil Supérieur des Exportations s’est tenue, aujourd’hui au Cepex, sous l’égide du Chef du gouvernement et en présence des 13 ministres, ainsi que d’autres membres comme le gouverneur de la BCT, le secrétaire général de l’UGTT, la présidente de l’UTICA et le président de l’UTAP. 

« L’exportation est une priorité nationale », tels sont les mots prononcés par le Chef du gouvernement, Youssef Chahed. Il a, dans ce sens, souligné: «L’exportation représente le tiers du PIB et le niveau de croissance de 4,1% qu’elle a réalisé en 2017 reste en deçà des attentes. »

Et d’ajouter que «notre objectif est clair: multiplier les efforts vers la promotion des exportations afin de limiter le déficit commercial et de rétablir les grands équilibres financiers du pays. Il faut qu’il y ait une culture de l’exportation », tout en rappelant que le déficit  commercial a augmenté de 23,5% pour s’établir à 14,3 milliards DT à fin novembre 2017, contre 11,6 milliards DT l’année précédente. 

De ce fait, Youssef Chahed a annoncé une série de mesures liées à la promotion des exportations, où le made in Tunisia doit primer. En somme, 20 décisions ont été prises afin d’améliorer le climat des exportations, mais aussi pour faire face aux difficultés rencontrées par les exportateurs, au nombre desquelles la mise en place d’un cadre général de la réforme administrative mettant l’accent sur la digitalisation et limitant la paperasse. Il a estimé, à cet égard, que « le gouvernement a fixé un certain nombre d’objectifs à court terme, notamment que le volume des exportations tunisiennes vers les marchés internationaux s’élève à 50 milliards DT. »

Par ailleurs, le Conseil Supérieur des Exportations a pour objectif d’œuvrer à améliorer les capacités d’exportation à travers un travail uni et une responsabilité commune au sein des structures gouvernementales concernées. 

Il est à rappeler que les importations progressent à un rythme plus soutenu que celui des exportations, dont les taux s’élèvent respectivement à 19,2% et 17,3%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here