Tunisie Telecom : Maher Khelifi gagnant du « Prix Andi Fekra » saison 5

Andi fikra Tunisie Telecom

Le résultat de la cinquième édition de la compétition entrepreneuriale Andi Fekra a été proclamé, hier, 25 décembre lors d’une cérémonie haute en couleur.  Cette compétition de Tunisie Telecom et de la radio privée Express fm en est à sa cinquième édition. Elle a atteint une certaine maturité qui lui a permis de s’imposer parmi les plus prestigieux concours d’entrepreneuriat en Tunisie. 


Pour cette édition, vingt candidats ont été sélectionnés qui ont suivi une formation continue et un programme de coaching pour pouvoir formaliser leurs idées. Quatre finalistes ont été retenus.

Ces quatre personnes seront en compétition pour gagner le grand prix de 20 mille dinars, devant un jury spécialisé et un public composé de journalistes, entrepreneurs, cadres de Tunisie Telecom et d’Express FM.  Cinq minutes ont été accordées à chaque finaliste pour présenter son projet. Cette étape est l’aboutissement de neuf mois de travail, de formation et d’entretiens avec des candidats, afin de trouver les idées les plus pertinentes.

« Andi fekra » : de la nécessité de booster l’entrepreneuriat

A travers Andi fekra, Tunisie Telecom est dans son rôle d’entreprise citoyenne et d’acteur économique et social de premier plan, soucieux d’améliorer les conditions économiques et sociales en Tunisie, en encourageant l’entrepreneuriat.

Notons que le jury est composé de Wafa Makhlouf, Mondher Khanfir, Sana Ghenima, Abdelaziz Darghouth, Amel Saffar et Amine Chouaib. Les finalistes sont Maher Khelifi, un jeune entrepreneur issu du gouvernorat de Kairouan. Son projet intitulé «Ahmini» (protège-moi) propose une micro-assurance dédiée à la femme rurale. Le projet Ahmini est une sorte d’intermédiaire entre les femmes rurales et la CNSS.

Le principe de l’idée consiste à envoyer des équipes aux femmes rurales pour collecter leurs informations, sur place, via une application et les envoyer instantanément  à la CNSS. Les équipes prendront soin d’expliquer aux femmes rurales qu’elles ne devront pas se déplacer pour déposer leurs inscription aux agence de la CNSS. Quelle est la valeur ajoutée du projet ? La CNSS va gagner de nouvelles affiliées, les femmes rurales seront désormais déclarées et bénéficieront de la sécurité sociale, et le passage du secteur informel au secteur formel va gagner du terrain.

La deuxième finaliste est Nour Akremi, originaire de Gafsa, étudiante à l’Université centrale. Son projet  propose des lunettes intelligentes pour les non-voyants (au nombre de 40.000 en Tunisie). Ces lunettes aideront les non-voyants à reconnaître leurs effets personnels, à prendre leurs médicaments et à vaquer à leurs tâches quotidiennes.

Bahri Abdelaziz, troisième finaliste, originaire de Zaghouan, a présenté son projet qui traite de charbon vert. Créé à partir d’une matière verte et bio, ce charbon a pour principale caractéristique de ne pas être polluant. Quant au quatrième finaliste, Mohamed Khalil, originaire de Nabeul, son projet consiste en le recyclage de déchets de café.

Finalement, le jury et la salle ont été unanimes à voter pour le projet de Maher Khelifi concernant la micro-assurance dédiée à la femme rurale. Il a ainsi remporté le premier prix de 20.000 dinars.

Sonia Lougani, directrice exécutive de communication à Tunisie Telecom, lors d’une brève intervention, a affirmé sa fierté de participer à cette aventure. « Andi Fekra » est un projet unique pour les entrepreneurs rêvant de concrétiser leurs projets. De son côté, Houbeb Ajmi, Directrice Générale de l’Université Centrale, a exprimé sa fierté d’être partenaire de ce programme et de se mobiliser pour sa réussite.

Notons que le Centre d’Orientation et de Reconversion professionnelle (CORP) a offert à tous les finalistes une session de formation de trois jours en soft skills pour les aider à bien démarrer leur aventure dans l’entrepreneuriat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here