L’ATI adresse une mise en demeure officielle à OVH

OVH ATI

Une méga-panne a touché hier plusieurs sites tunisiens. La panne est survenue sur un data-center à Strasbourg en France appartenant à la société OVH. Cette panne «survenue en dehors du territoire tunisien» a engendré, selon les estimations de l’Utica, la chute de plus de 20.000 sites web tunisiens et par conséquent plus de 100.000 boîtes mails étaient complètement à l’arrêt.

L’Agence Tunisienne d’Internet (ATI) a annoncé qu’elle a adressé une mise en demeure officielle à la société OVH, jeudi 9 novembre 2017.

« La mise en demeure a été adressée à OVH pour son non-respect des articles 4 et 10 de la Convention Registre – Bureaux d’Enregistrement des noms de domaines «.tn», stipulant que le Bureau d’Enregistrement doit «mettre à disposition de ses clients, au moins, une infrastructure technique hautement disponible,… installée géographiquement en Tunisie et connectée au réseau internet tunisien», et doit s’engager «à déployer tous les efforts pour que ses services soient disponibles à 99,7%»; et ce suite à la panne qui a touché les serveurs qui sont sous la gestion de OVH », a précisé l’ATI.

Cette panne a provoqué une vague de dénonciations de la part des internautes tunisiens qui se sont interrogés sur la souveraineté numérique de la Tunisie.

Zied Saghari, membre du bureau exécutif à la Chambre nationale syndicale des sociétés de services et ingénierie informatique (INFOTICA) relevant de la centrale patronale, a rappelé que l’UTICA avait pourtant alerté les autorités de la gravité de la situation et de la précarité du secteur.
« Une lettre officielle avait été adressée le 13 octobre 2016 par l’UTICA au ministre des TICS et la situation demeure inchangée jusqu’à aujourd’hui. L’incident révèle un souci majeur de la souveraineté numérique du pays. Espérons que les choses vont changer dans les jours à venir et que des réformes rigoureuses seront prises pour éviter les catastrophes de ce genre qui peuvent mettre toute l’économie tunisienne dans une mauvaise situation« , a-t-il ajouté.

« Ce matin à 7h23, nous avons eu une panne majeure sur notre site de Strasbourg (SBG): une coupure électrique qui a mis dans le noir nos 3 datacentres SBG1, SBG2 et SBG4 durant 3h30. Le pire scénario qui puisse nous « arriver », a précisé Octave Klaba CEO/Chairman,Founder,Owner de OVH.

1 COMMENTAIRE

  1. Est ce qu’au moins OVH à prévu d’indemniser ses clients (professionnels) qui eux ont perdu leur crédibilité et pour certains quelques clients…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here