L’endettement des municipalités : 64 municipalités concernées

l'endettement

Une enveloppe de 100 millions  de dinars sera allouée pour parer à l’endettement des municipalités . Ce montant servira à résoudre le problème de 64 municipalités qui connaissent des problèmes de liquidité et qui ne parviennent pas à honorer leurs engagements financiers. 

Cette décision a été approuvée aujourd’hui, 2 novembre, par  un Conseil ministériel  présidé par le chef du gouvernement Youssef Chahed. Ainsi 28 municipalités verront leurs dettes réglées et 36 municipalités verront 50% de leurs dettes payées.  Le ministère des Affaires locales et de l’Environnement, dans un communiqué rendu public, a indiqué que cette mesure vise à préparer un climat favorable à la tenue des élections municipales.

En contrepartie, les municipalités s’engageront à honorer leurs dettes auprès des entreprises privées. La même source affirme que  l’endettement de 172 municipalités a atteint 150 MDT sur 264 municipalités. 92 municipalités n’ont  pas de dettes à honorer. En 2010, l’endettement des municipalités avait atteint 110 MDT.

Cette situation est due, entre autres, au déséquilibre entre les revenus et les dépenses des municipalités,  la titularisation de 11 mille agents et la réparation des équipements qui ont subi des saccages pendant la révolution.

Les regards demeurent fixés sur les prochaines élections municipales. Mais en attendant, il semble que le climat et les prédispositions des municipalités restent à prouver. Les attentes des citoyens concernent surtout la propreté de leur quartier et une réponse rapide des  édiles à leurs requêtes.

Avec les nouvelles élections municipales, c’est le pouvoir local qui va s’installer à la place du pouvoir central, et ce, afin de mieux enraciner les pratiques de la décentralisation. Il va sans dire qu’il va falloir que les nouveaux édiles soient à cheval sur la bonne gouvernance en rationalisant les dépenses pour ne pas retomber dans le cercle vicieux et pernicieux de l’endettement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here