Signature des conventions financières entre la Tunisie, la Banque mondiale et la BID

En marge des réunions annuelles de la Banque mondiale et du FMI qui se sont tenues du 11 au 15 octobre courant à Washington, le Ministre du Développement de l’Investissement et de la Coopération Internationale Zied Ladhari a signé deux conventions de financement. Retour sur de nouveaux prêts. 

Le Ministre du Développement de l’Investissement et de la Coopération Internationale Zied Ladhari et Marie Francoise Marie-Nelly  directrice du département Maghreb et Moyen-orient à la Banque Mondiale ont signé une convention de financement  qui porte sur un prêt de 52.7 millions d’euros entre la république tunisienne et la Banque mondiale.

Le montant est à rembourser sur 30 ans dont 5 ans de grâce avec un taux de remboursement de  1%. Ce financement sera alloué à l’inclusion économique des jeunes dans les gouvernorats les plus défavorisées comme Jendouba, Kasserine, Kairouan, Siliana, Manouba puis en deuxième étape Kébéli et Sfax.

BIDD’autres part Zied Ladhari et le président de la Banque islamique du développement (BID) Bandar Al Hajjar ont signé sur deux conventions de financement au profit de la Tunisie. La première convention est relative à un prêt de 57 millions d’euros qui sera remboursé sur 20 ans dont cinq ans de grâce avec un taux d’intérêt  de 2% et un deuxième prêt sans intérêt de 15 millions d’euro, qui sera remboursé, sur 15 ans.

Les deux prêts seront alloués  pour la construction du barrage Saaïda  au Cap-Bon et le  barrage Kalâa Kobra ( Sousse).

Notons que l’objectif de la construction des deux barrage est d’assurer les besoin en eau potable pour la grand Tunis, Sahel, Cap-Bon, Sfax jusqu’à 2023.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here