Tunisie: une croissance de 2,3% en 2017, de 3% en 2018 et de 3,5% en 2019

INS Taux de croissance Tunisie 2019

Les rapports de prévisions, publiés cette semaine par la Banque Mondiale (BM) et le Fonds Monétaire International (FMI), ont fait ressortir que la croissance économique en Tunisie devrait remonter progressivement, passant de 2,3% en 2017  à 3% en 2018 et à 3,5% en 2019.

La BM a indiqué, dans son rapport intitulé « Le suivi de la situation économique (octobre 2017) », que le taux de croissance s’établirait  à 2,3% en 2017 sous l’effet de la reprise dans les secteurs de l’agriculture, du phosphate et de l’industrie manufacturière. Et en 2019, il devrait remonter progressivement à 3,5%, en 2019 dans un contexte d’amélioration du climat des affaires, favorisé par des réformes structurelles et du renforcement de la stabilité sociale et de la sécurité.

Et de rappeler qu’en 2016 que ce taux a été de 1%, après s’être établi à 1,1% en 2015, soit une croissance anémique pour un pays à revenu intermédiaire. Il était principalement tiré par le secteur des services (4%), tandis que la production industrielle s’est contractée de 6,6% et les industries non manufacturières, à l’instar du phosphate et du pétrole, ont reculé de 1,9%, ainsi que les industries extractives qui ont affiché une croissance inférieure aux niveaux historiques en raison des mouvements sociaux dans les régions minières.

En ce qui concerne la croissance au premier semestre 2017, le même rapport a noté qu’elle s’est établie à 1,8%, et ce, en raison du secteur agricole et de celui des services qui ont progressé de 3,8% chacun, tandis que les industries non manufacturières ont enregistré un repli de 2,6%.

Dans son rapport intitulé « Perspectives et politiques économiques mondiales »,  le FMI a estimé, de son côté, que la croissance économique en Tunisie se situerait à 2,3% à fin 2017. En 2018, il prévoit un taux de 3% pour la Tunisie ainsi qu’une légère amélioration au niveau du solde extérieur du pays, passant de -9% en 2016, à -8,7% en 2017 et à -8,4% en 2018.

La même source a démontré que le taux de chômage devrait atteindre 13% en 2017 et 12% en 2018 contre 14% en 2016. Dans le même sillage, le Fonds prévoit une stabilisation du taux d’inflation d’ici 2018, pour passer de 4,5% en 2017 à 4,4% en 2018.

A noter que le projet de budget économique adopté, le 12 octobre, par le Conseil des ministres, prévoit un taux de croissance de 3% en 2018 contre 2,2% en 2017. Il vise une croissance inclusive permettant une répartition équitable des richesses et la création de davantage d’emplois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here