FTDES : témoignages inédits sur l’immigration non réglementaire

Le Forum tunisien des droits économiques et sociaux présentera un rapport sur l’immigration non réglementaire (le troisième trimestre de 2017), à son siège, lundi, 9 octobre. 

La direction du Forum considère que des témoignages inédits qui n’ont rien à voir avec les rapports officiels seront dévoilés. Il  est à rappeler que dans un rapport précédent , le Forum tunisien des droits économiques et sociaux s’est penché sur les motivations pour lesquelles les jeunes ont eu recours à l’immigration non-réglementaire et que leur profil est un profil bien déterminé.

A titre d’exemple, l’enquête montre que les jeunes enquêtés ont des problèmes d’ordre familial, ou commis des actes qui relèvent du pénal  : problèmes familiaux (24%), cambriolage et vol à l’arraché  (16,9%), violence dans les stades (13,7%), problèmes dans le milieu professionnel (16,4%), font partie des réseaux de l’immigration clandestine ( 9,2%), problème avec les agents de l’ordre (18,7%), ivresse en pleine rue (9,6%), commerce interdit ( 10,5%) , dealer ( 6,9%), vagabondage (11,7%).

De même, suite au 14 janvier 2011, le phénomène a connu des proportions inquiétantes. En effet, 66,8% des jeunes enquêtés (jeunes hommes) ont commencé à considérer l’immigration comme une solution à leurs problèmes juste après la révolution. Quant aux femmes enquêtées, la plupart ont commencé à se laisser tenter après la révolution.  Notons par ailleurs que 572 immigrés clandestins sont portés disparus depuis 2011.

Nous y reviendrons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here