Aleca UE/Tunisie : pour un accord progressiste

ALECA UE Tunisie L'Economiste Maghrébin

 Solidar Tunisie organise un déjeuner-débat intitulé  « Aleca UE/Tunisie : pour un accord progressiste », aujourd’hui , 23 septembre, à Tunis.

Il ne s’agit pas du premier séminaire tenu par Solidar Tunisie sur l’Aleca. Solidar Tunisie et le Forum Progressiste Mondial ont déjà organisé conjointement une  conférence, le 18 Septembre 2016, sur les négociations entre l’Union européenne et la Tunisie dans  le cadre de l’ALECA (Accord de Libre-échange Complet et Approfondi). En effet,  Solidar Tunisie et le Forum progressiste mondial optent pour « un accord progressif, progressiste et juste qui tienne compte des spécificités des deux partenaires et de l’asymétrie de leur relation».  C’est dans ce contexte que Solidar Tunisie a lancé le séminaire d’aujourd’hui.

Lors du débat, Lobna Jeribi, présidente de Solidar Tunisie, Pier Antonio Panzeri MEP, président de la sous-commission du  Parlement européen pour les Droits de l’Homme, Gilles Pargneaux MEP, Coordinateur S&D de la délégation du  Parlement Européen à l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée, S.E Patrice Bergamini, Ambassadeur, Chef de la délégation de l’UE en Tunisie vont intervenir  pour donner plus d’éclairage à ce sujet. De son côté, Fatma Marrakchi Charfi, professeur universitaire, Solidar Tunisie, présentera une étude intitulée : « Le secteur des TICs et des professions libérales »

De plus, le séminaire rassemblera des acteurs progressistes, représentants politiques, parlementaires  européens et tunisiens et des représentants de la société civile et des organisations professionnelles. Dans le cadre du partenariat Tunisie/UE,  Solidar-Tunisie a initié la mise en œuvre des clauses de  la déclaration du 18 Septembre 2016, notamment celles qui prévoient que :

–  “… La société civile tunisienne contribue non seulement au processus de négociation mais  aussi à l’élaboration d’une offre tunisienne. Cette offre doit être capable de relever les défis auxquels la Tunisie est confrontée et de répondre aux aspirations du peuple tunisien dans son ensemble, en relation avec tous les secteurs de la société tunisienne …”

–  ‘’ L’implication de la société civile et le respect des principes des droits et des libertés, d’asymétrie et de progressivité doivent créer les conditions nécessaires à la conclusion d’un  accord qui puisse prendre en compte les intérêts des deux parties et qui soit représentatif des  attentes des Tunisiens et Européens … ‘’

–  “Un processus de reconnaissance mutuelle des diplômes soit mis en œuvre par exemple  via un système d’accréditation des établissements délivrant les diplômes (tels que les  établissements de l’enseignement supérieur et ceux de la santé …).”

Dans ce cadre, Solidar Tunisie a exposé une étude « Le secteur des TICs et ALECA : état des lieux vs attentes du secteur », en septembre 2016 et une deuxième étude sur « Les services professionnels et services aux entreprises ».

Nous y reviendrons avec de plus amples détails.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here