Marche contre la loi sur la réconciliation administrative

Plus d’une centaine de personnes  ont manifesté en marchant l’avenue Habib Bourguiba pour exprimer leur colère contre la loi de la réconciliation administrative. Plusieurs composantes de la société civile, des partis de l’opposition  comme le Front populaire, le Courant démocratique étaient présents.  La manifestation a eu pour slogan: “ Manich mssameh” organisée par le collectif Manich Mssameh et I watch.manich

La manifestation a commencé peu après 15h avec comme point de départ  la statue d’Ibn Khaldoun pour s’arrêter devant le siège du ministère de l’Intérieur.manich2

L’objectif était de dénoncer l’adoption de la loi de réconciliation administrative qui a été adoptée récemment sous haute tension avec 117 voix, 9 contre et une abstention.

Par ailleurs,  “Manich massameh”, nous ne pardonnerons pas   ou encore peuple tunisien peuple libre et cette loi ne passera pas” ont scandé les manifestants dans l’après midi.

 Rappelons également  que la loi en question prévoit l’amnistie des fonctionnaires et les assimilés de l’Etat n’ayant pas touché de pots-de-vin et qui sont poursuivis en justice.

Rappelons que dans une déclaration récente, le porte-parole du Front populaire Hamma Hammami  a déclaré : “la coalition des partis au pouvoir n’essaie pas de résoudre la crise économique, sociale et de sécurité que connaît le pays.

Et de poursuivre: ” La coalition des deux partis au pouvoir portera  atteinte à la liberté, à la démocratie, à la justice sociale et au processus de la justice transitionnelle”.

Notons également qu’un dispositif policier a été mis en place à l’avenue Habib Bourguiba.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here