Khalil Zaouia élu secrétaire général d’Ettakatol

Le nouveau secrétaire général d'Ettakatol Khalil Zaouia avec la vice- présidente Hela Ben Youssef Werdani

Le troisième congrès du Forum démocratique pour le travail et les libertés (Ettakatol), tenu les 9 et 10 septembre,  a dévoilé ses secrets. Khalil Zaouia  a été élu secrétaire général du parti, succédant ainsi  au fondateur et premier secrétaire général d’Ettakatol, Mustapha Ben Jaâfer.

En effet, il y avait deux concurrents  en lice pour accéder au poste de secrétaire général d’Ettakatol, à savoir Mouldi Riahi et Khalil Zaouia. En effet, Mouldi Riahi a préféré retirer  sa candidature à la dernière minute afin de céder la place à son unique concurrent.

Commentant le résultat, le président du congrès, Mongi Souab, a affirmé que le congrès a mis au vote les motions du parti et que le retrait de la candidature de  Mouldi Riahi a été décidé par souci d’éviter les tensions, serrer les rangs du parti et assurer la cohésion entre les membres du parti.  Quant à la vice-présidence du parti, elle a été attribuée à Héla Ben Youssef Werdani.

Ce troisième congrès vient de  clore un long chapitre de la vie politique de Mustapha Ben Jaâafer  qui a fondé Eattakatol en 1994 et n’a obtenu son visa qu’en 2002. En 2009, le fondateur du parti s’était porté candidat à la Présidentielle. Après la révolution du 14 janvier 2011, il participe au gouvernement de la Troïka et devient le président de l’ANC (Assemblée nationale constituante).

Pour ce qui est du nouveau secrétaire général du parti Khalil Zaouia, il  est cofondateur d’Ettakatol.  Il devient membre du bureau politique, chargé des relations internationales après avoir été réélu lors du congrès de 2009. Il est membre du comité de pilotage de la campagne électorale pour l’élection de l’Assemblée nationale constituante de 2011 au terme de laquelle il est élu dans la circonscription de Tunis .  Il a occupé le poste de ministre de la  Santé publique et ministre des Affaires sociales  dans le gouvernement Hamadi Jebali, en 2011.

Pour rappel, Ettakatol n’est pas représenté au sein de l’ARP, suite à sa déroute aux  élections législatives de 2014.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here