Jilani Hammami : « Nous n’allons pas accorder la confiance au gouvernement »

Hammami

Le Parti des travailleurs, en la personne de Jilani Hammami,  a appelé au report des élections municipales et a indiqué qu’il n’accordera pas sa confiance au gouvernement, lors de la plénière,  suite à la tenue de la  troisième édition de son  Conseil national, tenue, hier 10 septembre, en son siège.

A l’issue du Conseil, il a été décidé d’appeler au report des élections municipales «  sur fond d’absence de conditions transparentes et convenables pour la tenue des élections municipales ». Jilani Hammami, un des leaders du Front populaire et député à l’ARP,  a indiqué : « Nous joignons notre voix à celle de tous les partis politiques  qui revendiquent le report des élections municipales vu l’absence des conditions nécessaires telles que l’adoption du Code des collectivités locales, la mise en place du dispositif de contrôle du financement des partis politiques et des instituts de sondage qui travaillent sans règlement.  Sans parler des responsables politiques régionaux  qui lancent des campagnes électorales anticipées  pour des partis politiques bien déterminés« .

Pour ce qui est du vote de confiance pour le remaniement ministériel, prévu pour aujourdhui,  11 septembre, le Conseil a réaffirmé la volonté des députés de ne pas y souscrire.  M. Jilani Hammami s’explique : « Nous n’avons pas confiance en ce gouvernement, car il n’est pas capable d’affronter les défis majeurs du pays, notamment la situation économique et la tension sociale », continue-t-il.

De même, il a considéré que le gouvernement en question n’a pas un programme qui pourrait répondre aux attentes des Tunisiens. « C’est  le gouvernement du retour à l’avant 14 janvier 2011″, conclut-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here