Croissance, emploi et inclusion dans le monde arabe

OCDE Reprise Après Covid-19

Est-il conséquent, vu l’état actuel des choses, de parler du rapport entre  emploi  et inclusion dans le monde arabe? En d’autres termes, peut-on faire état de l’existence de passerelles, réelles et potentielles, qui arrivent à favoriser la réussite du lien entre croissance et emploi dans cette partie du monde en ces temps de vaches maigres pour tous et de bien difficile réalité.

Des réponses vont être données très prochainement, lesquelles vont permettre de lever le voile sur un vécu  en nette perte de vitesse sur le plan économique et les potentiels possibles, convertis en objectifs à allure de défis.

C’est à Marrakech, au Maroc que cela se fera au début de l’année prochaine. Une conférence internationale y est prévue, précisément les 29 et 30 janvier 2018 et à laquelle est convié tout un parterre de spécialistes de renommée mondiale pour débattre de la trilogie croissance-emploi-inclusion.

Organisée par le Fonds monétaire international (FMI), le Fonds monétaire arabe (FMA) et le Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES), cette conférence  s’inscrit dans l’approche  polyvalente qui vise à apporter des alternatives porteuses en matière de croissance. Et c’est la raison principale qui fait que ses organisateurs l’ont placée sous l’enseigne évocatrice  « Opportunité pour tous ».

Des décideurs et des dirigeants d’entreprises de tous les coins du monde participeront à cette conférence en compagnie des invités de l’université, des représentants des jeunes, des médias et des associations. Tous seront conviés à faire état des expériences vécues et des moyens possibles pour  améliorer la réalité en réussissant l’inclusion escomptée capable de pousser la croissance dans le sens voulu.

Le rendez-vous de Marrakech enchaîne thématiquement sur la conférence internationale organisée en 2014 à Amman, laquelle a traité du thème «Construire l’avenir» et dont les travaux ont insisté sur l’impératif de pousser vers une croissance partagée et donc plus génératrice d’emplois. Les débats de la conférence  seront, annonce-t-on, retransmis en direct sur internet et même  diffusés par des chaînes TV aussi bien régionales que locales. Un concours portant sur l’innovation sera organisé le mois de septembre prochain en guise de préalable à la conférence et auquel  les jeunes du monde arabe ont été sollicités à participer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here