Moody’s: dégradation de la note de la Tunisie à B1 avec perspectives négatives

Moody'banques tunisiennes L'Economiste Maghrébin

L’agence internationale de notation Moody’s a dégradé la note souveraine de la Tunisie de Ba3 à B1 en maintenant les perspectives négatives, et ce, en raison de l’emballement des déficits budgétaire et courant, des dysfonctionnements dans le système fiscal et les retards dans le programme de mise en œuvre des réformes convenu avec le Fonds monétaire internationale (FMI).

Selon Moody’s, depuis plus de neuf mois rien n’a été fait en Tunisie pour améliorer la situation économique et financière. A l’inverse,  cette situation s’est sérieusement détériorée.

Par ailleurs, Moody’s a également baissé la note de la dette libellée en devises de la Banque centrale de Tunisie (BCT) de Ba3 à B1, avec également des perspectives négatives et rappelé que «le gouvernement tunisien est légalement tenu responsable du paiement de toutes les obligations émises par la BCT. Ces titres de créance ont été émis au nom du gouvernement de Tunisie».

En ce qui concerne les perspectives négatives, Moody’s a démontré qu’elles reflètent le risque d’une baisse plus soutenue que prévue des réserves de change avec des pressions d’amortissement concomitantes qui pourraient alimenter la dynamique de la dette publique défavorable. Elles prennent également en compte les besoins de financement croissants de la Tunisie en vue des rachats d’obligations internationales à partir de 2019, en raison de la réduction de la visibilité sur l’accès aux sources de financement externes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here