Tourisme : l’emploi, victime de la crise du secteur

tourisme tunisien

L’Observatoire tunisien de l’économie vient de publier une note sur l’évolution de la création d’emplois dans le secteur du tourisme en Tunisie durant la période 2008-2016.

Le secteur touristique, qui fait vivre environ 400 000 familles tunisiennes, a perdu 21500 emplois en 2015, année des attentats terroristes. En cumulé, sur la période 2008-2016,  6300 emplois ont été détruits dans le secteur du tourisme.

Nouvelle imageLa création d’emplois dans le secteur du tourisme est exposée aux fluctuations de la demande extérieure provenant des marchés cibles historiques (principalement européens). Ainsi, l’observatoire tunisien de l’économie a constaté que la phase de destruction d’emplois a été déclenchée par la crise de 2009 et s’est aggravée après la révolution de 2011 jusqu’en 2012 avec une perte cumulée de 21000 emplois sur 3 ans.

Par la suite, entre 2013 et 2014, le secteur du tourisme a créé quasiment 20 000 emplois, permettant ainsi de combler les destructions d’emplois subies depuis 2009.

En 2015, année des attentats terroristes dans les lieux touristiques, le secteur du tourisme a détruit plus de 21000 emplois, effaçant  ainsi la reprise des deux années précédentes.

Le tourisme tunisien a connu durant le premier semestre de l’année une nette amélioration et des signes positifs pour la relance du secteur. Le secteur affiche une hausse de 30% au niveau des flux touristiques toutes nationalités confondues. Ce regain d’affluence a amélioré les taux d’occupation des hôtels et a été à l’origine d’un regain d’espoir dans plusieurs autres secteurs gravitant autour du tourisme dont notamment le transport aérien, l’artisanat ainsi que les secteurs de production industrielle et agricole.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here