Eaux minérales : fermeture de quatre unités de production

Sur décision de l’Office national du thermalisme, quatre unités de production d’eaux minérales en Tunisie ont été fermées.

L’Office a choisi de ne pas dévoiler les noms des quatre marques, mais d’après son directeur général, la décision de fermeture s’est imposée suite aux multiples dépassements enregistrés, entre autres dans la distribution.

Depuis l’année 2000, le secteur a connu une effervescence remarquable. Les ventes de bouteilles d’eau sont passées de 290 millions de litres en 2000 à 1406 millions litres en 2015, soit une hausse de 384%.  Le Tunisien consomme en moyenne 130 litres par an, d’après les statistiques de l’ONT.

Les investissements projetés dans le secteur des eaux minérales (nouveaux projets) sont estimés à 81.7 MDT, pour la création de 561 postes, d’après des statistiques publiées au mois de mars 2017. La Tunisie compte 24 unités d’eau minérale sises pour la plupart dans les régions intérieures du pays.

D’après les chiffres de 2015, le secteur génère annuellement 450 millions de dinars ( 2500 emplois directs).

Quant aux exportations d’eaux minérales tunisiennes, l’unique recensement concerne la marque Jektiss : 2.526.972 bouteilles de 1l et 0,5 l ont été exportées vers le territoire libyen durant l’année 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here