Kairouan : protestations pour cause de pénurie d’eau

Kasserine eau écoles L'Economiste Maghrébin

Un certain nombre d’habitants de la région d’Ouled Khélif du gouvernorat de Kairouan ont barré la route reliant Hafouz à Nasrallah en guise de protestation contre les coupures successives d’eau, aujourdhui, 27 juin. 

Les habitants ont revendiqué leur droit à l’accès à l’eau surtout avec la chaleur torride. D’après les statistiques publiées par l’observatoire national de l’eau, la plupart des dénonciations des cas de coupures d’eau proviennent du gouvernorat de Kairouan.  Le Kef, Tataouine et Gafsa sont les gouvernorats les plus concernés par les coupures d’eau, et ce, malgré les richesses hydriques (cas du Kef par exemple). Le Kairouan, quant à lui,  dispose de  70 lacs et trois barrages. En effet, 43% des plaintes viennent de ces gouvernorats. En 2016, l’observatoire a reçu 77 alertes provenant du gouvernorat de Kairouan.

Pour rappel, la pénurie et/ou les coupures en eau sont liées au  problème du raccordement à l’eau par le biais des groupements d’eau, qui prennent en charge la distribution de l’eau et vu qu’ils n’honorent pas leurs dettes soit par mauvaise gestion ou absence de fonds, les localités qui dépendent de ces groupements se retrouvent pénalisées. Notons aussi que sur 312 établissements scolaires, 179 souffrent de pénurie et/ou d’absence d’eau dans le gouvernorat en question.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here