Aïd el-Fitr : les transports en commun seront au rendez-vous

La fête de l’Aïd el-fitr marquera la fin du mois de ramadan. En Tunisie, les préparatifs battent leur plein comme chaque année.  En particulier, les enfants attendent impatiemment ce jour pour pouvoir porter de nouveaux habits ou encore être gratifiés de “ Mahbet el Aïd” ou de jouets. En revanche, pour les parents, la plus grande récompense c’est de pouvoir se réunir avec la famille. D’où l’importance d’une bonne disponibilité des transports publics.

Pour les automobilistes et leurs passagers les contraintes sont pesantes, surtout au niveau de la circulation qui ne peut être que dense, exode de l’Aïd oblige.

Faiza.J  nous confie: « Je pars voir mes parents à Sousse. Heureusement que les dessertes sur ce tronçon sont nombreuses. Les longues files de voitures et la fatigue, on fera avec. C’est le même rituel chaque année ».

De son côté, Achour Hamadi compte également rentrer pour voir ses proches à Sfax, même si c’est toutes les semaines qu’il se déplace. Il nous confie:  » Les étudiants sont déjà en vacances, il devrait y avoir  moins de trafic. Mais le petit bémol, quand je prends les louages, je constate que les gens ne respectent pas leur tour, chacun essaie de passer en premier ».

Par ailleurs, Naziha, maman de deux filles  en route pour Kairouan, affirme: “ Il faut prendre son mal en patience. Les routes sont bondées comme chaque année et c’est normal. L’Aïd  ça se fête en famille ».

Naziha Dhaouadi, quant à elle, rentre à Kasserine mais elle trouve l’attente bien longue : « Je patiente depuis plus d’une heure », soupire-t-elle.

En revanche, Hayet Ben S., revenue de Kasserine, déclare: « J’arrive de Kasserine. Les louages pour Tunis sont disponibles et l’attente n’a pas été longue ».

Rappelons que, dans un communiqué,  le ministère du Transport a autorisé les  « Louages », du 22 au 29 juin,  à couvrir l’ensemble du territoire indépendamment du permis dont ils disposent. Notons également que les “Louages” assurent le transport d’environ 80 mille  voyageurs.

Quels sont les rituels en termes de préparatifs avant le jour J ?

A propos des préparatifs à l’occasion de l’Aïd El Fitr,  Karim Daouas, PDG de la SNTRI, nous  a annoncé que la sociéré de transport a programmé en tout 6000 voyages par jour sur l’ensemble du territoire tunisien, au départ de Bab Saadoun et Bab Alouia. Il nous confie: « Le jour de l’Aïd, nous avons programmé 150 voyages, idem pour le retour et ce jusqu’au 29 juin ». Interrogé sur l’amélioration des transports en commun, M. Daouas, directeur général de la SNTRI,  a répondu par l’affirmative.

Il ajoute : « Pour la simple raison que nous avons acquis 25 nouveaux bus. Tout comme nous avons mis en place des agents de sécurité sur l’ensemble du territoire pour prévenir d’éventuels vols et autres désagréments. Il y a un encadrement de A jusqu’à Z au niveau de l’équipe technique. Notre objectif est de ne pas répéter les erreurs du passé ».

Malgré les contraintes et aléas du transport en commun, le désir ardent de célébrer l’Aïd en famille reste intact. Car l’Aïd el fitr n’est pas une simple fête, c’est l’occasion de se réconcilier, de pardonner et de vivre en harmonie ces moments qui se répètent chaque année pour un meilleur vivre-ensemble.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here