Google : Gmail ne scannera plus le contenu des mails pour le compte des entreprises

Depuis sa création, Gmail facilite certes les échanges entre les utilisateurs, mais procède en parallèle au scan du contenu des mails de ses utilisateurs dans l’objectif de fournir des données aux entreprises à des fins publicitaires.

La firme américaine a annoncé, vendredi 23 juin dans un post de blog, qu’elle mettait fin à cette pratique qui n’était pas appréciée de tous.

« L’offre Gmail au sein de la G suite fonctionne déjà sur ce principe et nous avons décidé d’aligner l’offre gratuite de Gmail à ce standard d’ici à la fin de l’année. Le contenu des emails des utilisateurs de l’offre gratuite de Gmail ne sera plus utilisé pour générer de la publicité ciblée », affirme dans ce post Diane Greene, chef de la division cloud computing de Google.

La G Suite (anciennement Google Apps for Your Domain puis Google Apps for Work) est une suite d’outils et de logiciels de productivité de type Cloud computing et de groupware destinée aux professionnels, proposée par Google sous la forme d’un abonnement et comprend bien évidemment Gmail dans une version professionnelle.

Cette décision vise essentiellement les professionnels, dans le but d’en attirer davantage dans la G Suite. En effet, les utilisateurs professionnels de la messagerie ne reçoivent pas publicité, contrairement à ceux qui utilisent la version gratuite. Cette différence de traitement entre utilisateurs professionnels et ceux de la version gratuite semble créer une confusion chez ceux qui souhaiteraient souscrire à la version professionnelle. Ainsi pour lever toute ambiguïté cette décision a été prise.

La G suite, qui compte déjà 3 millions d’utilisateurs, ne semble pas vouloir s’arrêter en si bon chemin, mais l’on est encore bien loin du 1.2 milliard d’utilisateurs de la version gratuite. Cependant, il ne faudra pas s’attendre à des miracles, Gmail ( dans sa version gratuite) ne mettra pas fin aux publicités ciblées, le recueil des donnés se fera dans l’avenir par le biais d’autres moyens , tels que les résultats de recherches sur Google Chrome ou YouTube. Chassez le naturel…il revient au galop !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here