Secteur de la bijouterie : la restructuration s’accélère

Mme Salma Elloumi-Rekik, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a présidé ce matin une séance de travail consacrée à l’examen du projet de révision de la réglementation régissant le secteur de la bijouterie en Tunisie qui a fait l’objet d’une large consultation auprès de la profession et des différentes parties concernées.

Les nouvelles propositions que stipule cette nouvelle réglementation portent essentiellement sur une meilleure organisation du secteur, la libéralisation progressive de l’activité,  la mise en place des instruments de contrôle de la qualité et la certification des produits ainsi que sur les moyens à mettre en œuvre pour la protection du consommateur.

De plus,  la nouvelle réglementation entend créer de nouveaux métiers et de nouvelles opportunités d’ emploi.

La ministre a, à cet effet,  insisté sur la nécessité de poursuivre la concertation avec la profession et les structures institutionnelles  concernées afin de permettre à cette nouvelle réglementation de voir le jour dans les plus brefs délais pour pouvoir relancer le secteur.

Le projet de révision de la loi 2005 sera ainsi soumis pour examen et avis à toutes les parties concernées.

Article précédentL’amendement de l’article 218 maintiendra les poursuites contre l’agresseur
Article suivantLa Banque de l’Habitat recrute 160 agents
Avatar photo
Journalist with extensive experience in one of Tunisia's key industries : olive oil. He has a particular interest in youth unemployment and understanding how to interpret and report on employment statistics and other economic indicators.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here