Sit-in El-Kamour : vers le déblocage de la crise ?

Noureddine Taboubi, secrétaire général de l’UGTT, a  proposé la reprise du dialogue entre les sit-inneurs  d’El- Kamour (Tataouine) et le gouvernement. 

Tout  en saluant le sit-in « pacifique » des jeunes,  le secrétaire général de l’UGTT a déclaré qu’il est inacceptable que cette situation perdure et que le dialogue doit reprendre « en tenant compte des moyens de l’Etat ».

Par ailleurs,  des signes positifs  font croire que  le dossier est sur la voie du déblocage. En effet, le nouveau gouverneur de Tataouine s’est entretenu avec les sit-inneurs pendant trois heures.

La reprise des activités des sociétés d’hydrocarbures et de gaz dépend de la résolution de cette crise qui a causé de graves pertes à l’économie du pays, au point que le ministère de l’Energie, des mines et des énergies renouvelables envisage d’augmenter les prix des hydrocarbures pour compenser ces pertes.

[raside number= »3″ tag= »Kamour »]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here