Ouided Bouchamaoui à Rome : «La situation économique nécessite une mobilisation internationale»

photo d'archives

Lors de sa participation à la conférence internationale, organisée récemment à Rome par la Fondation Craxi, sur le thème : «Tunisie, un espoir dans la Méditerranée»,  Ouided Bouchamaoui,  présidente de l’UTICA, a  déclaré que l’appel lancé par les participants pour une mobilisation internationale en faveur de la Tunisie est avant tout un appel de tout un peuple, où des hommes et des femmes attendent, espèrent et aspirent chaque jour à un avenir meilleur.

Elle a, également, affirmé que cet appel émane d’un «cri d’alarme» mais aussi d’un «cri du cœur, de douleur et de conscience». «Nous devons prendre toute la mesure de cet appel et de l’importance que revêt une mobilisation internationale qui doit être d’envergure, efficace et particulièrement responsable», a-t-elle estimé.

Et d’ajouter  que la Tunisie vit, aujourd’hui, une crise économique et sociale qui a atteint des limites inacceptables. Elle est d’une extrême gravité et nécessite urgemment une solidarité internationale agissante et des solutions viables à court et à moyen termes.

«J’ose espérer que nous allons, grâce à la mobilisation de tous ceux qui croient encore en notre merveilleux pays, entrer dans une ère de sérénité et de bien-être social et économique. Ces deux facteurs sont intrinsèquement liés et notre paix sociale dépend de notre paix économique et réciproquement», dixit Mme Bouchamaoui en soulignant que la Tunisie n’est pas en quête d’un soutien de plus, mais d’une véritable coopération solidaire et authentique où chacun doit mesurer l’ampleur de la menace de tomber dans le chaos.

Pour conclure, la présidente de la centrale patronale a mis l’accent sur l’importance de cette solidarité qui est un impératif dans le contexte actuel de détresse des populations sur le chemin de l’exil ou de la migration dans de nombreuses régions du monde et en particulier dans la région méditerranéenne.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here