Couverture sociale : bonne nouvelle pour les affiliés de l’UTAP

L’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche lancera demain, 7 février, le premier produit d’assurance destiné aux agriculteurs et marins-pêcheurs. Le produit intitulé contrat santé individuel maladie-décès est    une première pour un secteur qui souffre d’une faible couverture sociale pour les marins-pêcheurs et pour les agriculteurs.

Samah Arfa,  membre du bureau exécutif de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP), chargé du dossier de l’assurance,  la couverture  sociale et  l’endettement  a expliqué, dans une déclaration exclusive  à    leconomistemaghrébin.com qu’uniquement 8%  des agriculteurs et de marins-  pêcheurs bénéficient de couverture sociale.

Pour elle la couverture sociale est l’une des difficultés majeures dont les affiliés de l’UTAP souffrent. D’ailleurs plusieurs agriculteurs et marins-pêcheurs ne bénéficient pas de couverture sociale et se retrouvent après la retraite avec une pension dérisoire ou sans pension de retraite.  La situation est encore plus catastrophique quand il s’agit d’accident du travail.

D’après notre interlocutrice, l’idée a vu le jour à partir de ce constat. «  D’ailleurs nous nous sommes dit pourquoi  ne pas penser à la création d’une petite mutuelle pour pallier ce problème ? », soutient-elle.  Ainsi,  le contrat d’assurance, lancé en coopération avec une entreprise, assurera deux volets, à savoir l’hospitalisation et le capital décès pour les affiliés de l’UTAP. «  Pour le moment, ce produit ne prend pas en considération la retraite étant donné que ça peut augmenter les frais d’inscription mais l’objectif est d’enraciner la culture de la couverture sociale et l’assurance maladie », explique-t-elle.

En ce qui concerne le volet de l’hospitalisation, si le marin- pêcheur ou l’agriculteur est hospitalisé, il suffit qu’il dépose un papier justifiant son hospitalisation pendant au moins  trois jours  à l’hôpital ou dans une clinique  pour recevoir un remboursement minimum de 1000 dinars renouvelable deux fois pas an.  Pour les accidents du travail, il suffit qu’il dépose un justificatif attestant son hospitalisation même un seul jour.

Pour ce qui est du financement, il se fait selon la tranche d’âge des agriculteurs et des marins-pêcheurs, comme suit :   tranche d’âge 18-25 ans : 24 dinars 500 millimes, tranche d’âge 26-30 ans 26 dinars par ans, 31-35 ans 26 dinars. «  Nous avons pensé à cette solution en attendant la mise en place d’une solution qui soit plus efficace. ».

Afin que le projet entre en vigueur, il faut un minimum  de 20 mille adhésions. Notons que le nombre des affiliés à l’organisation agricole est de l’ordre de 350 mille personnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here