Coup d’envoi du chantier Premier logement

premier logement

Le Chef du gouvernement Youssef Chahed a donné le coup d’envoi au programme « Premier logement », hier, 2 février, lors d’une cérémonie tenue à Dar Dhiafa.

Une enveloppe de 200 MDT a été dédiée au programme en question, et ce, dans le cadre de la loi de finances 2017. D’ailleurs, lors de la cérémonie, les différents intervenants dans le programme ont signé 15 accords relatifs au détail du programme social de logement. Ont signé les accords : le gouverneur de la Banque centrale, le ministre de l’Equipement et de l’Aménagement du territoire et la ministre des Finances.

Pour bénéficier du programme « Premier logement », les intéressés  doivent  répondre à un certain nombre de critères : un autofinancement qui ne dépasse pas 20% de la totalité du coût du logement,  le revenu de la famille doit être entre 4,5 et 10 fois le SMIG et ne possédant pas de logement.  Les 80% de la somme seront accordés sous forme de crédit par une des banques conventionnées conformément aux réglementations bancaires. A noter que l’autofinancement sera octroyé aux familles concernées sous forme de prêt remboursable sur 7 ans dont deux ans de grâce.

Par la même occasion, Youssef Chahed a annoncé l’existence d’un autre programme destiné aux familles dont les revenus sont inférieurs à 4 fois le SMIG. Rappelons par la même occasion que le Chef du gouvernement a réaffirmé son engagement d’éradiquer  les habitations rudimentaires à l’horizon 2019.

Le programme « Premier logement » vient en réponse aux difficultés rencontrées par la classe moyenne dans l’acquisition du premier logement suite à la dégradation du pouvoir d’achat, entre autres.  De même, le secteur immobilier n’a pas été épargné et se trouve en crise suite à la flambée des prix des terrains constructibles et de la main-d’oeuvre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here