Riadh Mouakher: « Les municipales pourraient être organisées d’ici fin 2017 »

Riadh Mouakher L'Economiste Maghrébin

Participer à l’activité  de la vie démocratique, cela permet à tout  citoyen de s’impliquer dans la vie de sa commune.  La question du droit de vote aux municipales pour les militaires et les forces armées vient d’être débattue aujourd’hui à l’ARP. Au final, la loi relative aux élections municipales vient de voir le jour, avec 139 députés ont voté pour, 22 abstentions.

Rencontré à l’issue de la séance plénière, Riadh Mouakher, ministre des Affaires locales et de l’Environnement, a fait savoir qu’il s’agit d’un grand acquis de la démocratie. Il précise: « Il s’agit  non seulement d’un pas en avant mais surtout un grand moment de l’histoire du pays. D’ailleurs, je remercie tous les groupes parlementaires qui ont contribué pour que ce vote ait lieu ».

A propos de la tenue des élections municipales, Riadh. Mouakher a répondu:  « Nous serons en mesure de les organiser d’ici fin 2017 ». Et de poursuivre :  « Cela dit, ceci n’est que le début, il va falloir se pencher sur la question du code des collectivités locales, un grand chantier qui nous attend ( plus de 400 articles), une tâche qui est loin d’être facile. Beaucoup reste à faire ».

Pour Riadh Mouakhar, la décentralisation est un long processus qui nécessite du temps. Il précise dans ce contexte: « Pour atteindre la démocratie  au niveau des communes, des régions, des villages, des villes, etc. La période sera longue, elle peut s’étendre sur une dizaine d’années. Toutefois,  pour les trois prochaines années, notre objectif sera porté sur l’encadrement des municipalités, voire comment les municipalités deviennent autonomes et ne plus dépendre du pouvoir central sur le plan financier ».

Il conclut: « De grands projets dont le budget s’élève à 750 millions de dinars  seront prévus une fois que la loi soit adoptée ».

Notons que l’article concernant le droit de vote aux militaires et aux sécuritaires a été accordé avec 144 voix pour, 11 contre et 3 abstentions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here