Femmes arabes les plus influentes en 2016 : la Tunisienne Eya Essif dans le Top 10

La chef d’entreprise Eya Essif, fondatrice de l’entreprise EcoBois, figure parmi les dix femmes les plus influentes dans le classement élaboré par le célèbre quotidien égyptien Al-Ahram.

Eya Essif est diplômée de la Faculté de Droit et des Sciences politiques de Sousse et titulaire d’un Mastère en Commerce international obtenu à l’Université Centrale. Son entreprise est spécialisée dans la récupération des déchets de bois pour la production de palettes en bois moulé standardisé. Par ailleurs, Eya Essif s’est distinguée par un certain nombre de prix et de distinctions internationales, à l’instar du prix de la meilleure succes-story en Russie, en 2015.

Ainsi, dans ce classement, la chef d’entreprise est précédée par l’avocate Amel Claoni, célèbre par ses actes de charité et défenseur des droits de l’Homme dans le monde. Elle était la Conseillère de Kofi Annan, ancien secrétaire général des Nations unies, et de la reine Rania, épouse du roi Abdallah de Jordanie(5).

Notons que d’autres Tunisiennes figurent dans le même classement, comme la blogueuse et l’ex-présidente de l’association Al-Bawsala Amira Yahyaoui (20), Hayet Omri, chercheuse en chimie industrielle et députée à l’Assemblée des représentants du peuple et Insaf Yahyaoui (81), journaliste à la chaine nationale Al-Watanaya, connue pour son émission Kahwa Arbi.

Eya Essif : Femme entrepreneure mais aussi leader dans son entreprise. Partager son rêve !
Bien qu’elle ait couvé son projet durant plusieurs années avant le démarrage effectif en 2014, Eya a su impliquer son personnel, le motiver, bref le faire adhérer à son rêve. Lors de l’implémentation des machines, ils étaient confrontés à des problèmes techniques. «Ecobois est notre projet, vous êtes les maîtres à bord et nous sommes tenus de trouver ensemble les solutions», a- t-elle dit à son équipe technique regroupant des ingénieurs et des techniciens débutants, et des opérateurs basiques.
C’est ainsi qu’ils ont pu déterminer la stratégie de reconstitution du process. «Même l’emplacement des caméras de surveillance a été fixé lors de la réunion de brainstorming avec les deux gardiens de l’usine», a-t-elle révélé dans une interview accordée à notre magazine mensuel  Le Manager (Avril 2015).
Eya Essif se veut plus leader que manager. Elle est là … pour sensibiliser, impliquer, entraîner et faire participer la famille Ecobois. Elle est aussi stratège ! Depuis 2015, Ecobois s’attelle à préparer les pellets de chauffage, une alternative au gaz! C’est un partenariat public – privé à Sfax qui consiste à collecter les déchets de bois. «Notre stratégie est zéro déchet», a-t-elle insisté. Pour elle, la crise en
Ukraine, largement dépendante du gaz russe, est une opportunité à saisir.
Une success story comme on aimerait qu’il en existe bien d’autres! En l’interviewant, Eya Essif  voulait faire passer un message aux jeunes au début de l’aventure entrepreneuriale pour leur dire du fond du coeur que la devise de la réussite est : persévérance, courage et motivation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here