Gafsa capitale de la culture ouvrière en 2017

centre culturel - L'é
Le train de Metlaoui de Gafsa se promènent entre canyons et montagnes.

Nous venons d’apprendre que le député à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) Ammar Amroussia vient de déposer des propositions auprès du ministère des Affaires culturelles pour faire du gouvernorat de Gafsa une capitale de la culture ouvrière en 2017. 

Lors de la discussion du budget du ministère des Affaires culturelles, le député a déjà présenté l’initiative en plénière. Suite à un entretien entre le député et le ministre des Affaires culturelles, il semble que l’initiative a été retenue. D’ailleurs, l’entretien a porté sur la manière de mettre en place cette initiative.

L’initiative en question consiste à dévoiler l’autre facette des villes minières. Car il faut rappeler que le bassin minier était une zone effervescente par les mouvements sociaux avant l’indépendance jusqu’à la révolution du 14 janvier 2011 et en passant par l’insurrection de 2008. Ainsi, une cérémonie pareille mettrait en avant une ville pleine de richesses artistiques, culturelles et des sites archéologiques.

Par ailleurs, la ville de Gafsa a inspiré un certain nombre d’artistes dans leurs œuvres à l’instar du documentaire « Que le phosphate soit maudit » et d’autres feuilletons télévisés. Ainsi, après avoir braqué la lumière sur  Sfax, capitale de la culture arabe, le tour est venu pour braquer la lumière sur la ville de Gafsa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here