L’UBCI renouvelle son partenariat avec le Musée du Bardo et le Musée du Louvre

l’UBCI a renouvelé sa convention de partenariat avec le Musée du Louvre et l’Institut national du Patrimoine au profit du Musée national du Bardo.

 

« Il faut être fier d’avoir hérité de tout ce que le passé avait de meilleur et de plus noble ». C’est par cette citation de Ghandhi, que Pierre Bérégovoy, Directeur Général de l’UBCI-BNP Paribas a conclu le vendredi 16 décembre 2016 son allocution de bienvenue adressée aux hôtes de la Banque et son invitation à visiter la Salle Carthage du Musée du Bardo, ré-ouverte au public, après un vaste chantier de restauration de ses œuvres.

ambassadeur FranceCette visite, suivie d’un programme musical de qualité, s’est inscrite dans le cadre d’une soirée célébrant la signature d’une nouvelle convention entre l’UBCI, le Musée du Louvre, le Musée National du Bardo et l’Institut National du Patrimoine, en présence de son Excellence Olivier Poivre D’Arvor, Ambassadeur de France en Tunisie, Fathi Mestiri, Président du Conseil d’Administration de l’UBCI et Moncef Ben Moussa, Directeur du Musée National du Bardo.

bardoLa reconduction de ce partenariat, confirmant l’engagement sociétal de l’UBCI dans la valorisation de la culture et du patrimoine tunisien, vise à accompagner le Musée National du Bardo dans la création d’un atelier de restauration de sculptures et la mise en place d’une formation de restaurateur d’œuvres d’art. L’UBCI poursuivra en outre son appui financier en faveur du chantier-école Louvre-Bardo avec la mise en œuvre d’un projet scientifique relatif aux collections de sculptures de Bulla Regia et de la Salle des Empereurs du Musée, un projet qui prévoit entre autres, la formation de jeunes Tunisiens à la restauration d’objets d’art à Paris.

Cette seconde convention s’inscrit ainsi dans la continuité d’un premier partenariat signé fin 2014. L’UBCI avait en effet déjà financé la formation en France de jeunes Tunisiens aux métiers de restaurateurs et d’installateurs d’objets d’art ainsi que la restauration d’œuvres lapidaires composant la Salle Carthage du Musée National du Bardo.

ubci 1Le 4 novembre 2015, cette salle majestueuse avait ainsi ouvert de nouveau ses portes au public venu admirer de nombreuses sculptures restaurées par les stagiaires de ce chantier-école mené conjointement par le Musée du Louvre et le Musée National du Bardo.

Au travers de cette seconde convention triennale, l’UBCI-BNP Paribas entend consolider son partenariat avec les Institutions tunisiennes en présence afin de renforcer son soutien à leurs actions de sauvegarde du patrimoine culturel tunisien.

[raside number= »3″ tag= »UBCI »]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here