Ouided Bouchamaoui : les défis tunisiens sont d’ordre économique

Ouided Bouchamaoui

Les défis que la Tunisie doit relever sont essentiellement  d’ordre économique, affirme la présidente de l’UTICA, Ouided Bouchamaoui, lors de sa participation à la neuvième édition du Forum de la démocratie de Bali (BDF) qui se tient les 8 et 9 décembre 2016 sur cette île.


D’après la présidente de la Centrale patronale, les défis à relever sont : éliminer l’injustice, la pauvreté, le chômage, l’inégalité, l’exclusion sociale et l’intolérance.

S’exprimant sur les facteurs qui ont concouru à la réussite de l’expérience tunisienne, Ouided Bouchamaoui a affirmé qu’ils sont multiples et que l’histoire multiculturelle de la Tunisie, qui est sans conteste l’un des pays les plus mixtes au monde, en est un.

La neuvième édition du Forum de la démocratie de Bali (BDF) se tient les 8 et 9 décembre 2016 à Bali (Indonésie). Lancé par l’Indonésie en 2008, ce forum intergouvernemental annuel, inclusif est ouvert sur le développement de la démocratie. Il  a pour but de promouvoir la coopération régionale et internationale dans le domaine de la paix et de la démocratie par le biais du dialogue basé sur le partage des expériences et des meilleures pratiques qui adhèrent au principe de l’égalité, du respect mutuel et de la compréhension. Des délégués de 84 pays et de cinq organisations internationales ont participé à l’événement.

Cette année le Forum a choisi le thème de : « Religion, Démocratie et Pluralisme » et mettra l’accent sur l’amélioration de la compréhension étroite de la religion. Parmi les principaux conférenciers de cette année figurent l’ancien secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, l’ancien secrétaire général de l’ASEAN, Surin Pitsuwan, et Mme Ouided Bouchamaoui, présidente de l’UTICA représentant le Quartet du  dialogue national lauréat du Prix Nobel de la paix  2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here