L’huile d’olive tunisienne à la conquête de nouveaux marchés

Dans le cadre du lancement de la campagne de promotion de l’huile d’olive conditionnée par le ministère de l’Industrie et du commerce et la Chambre syndicale nationale des exportateurs d’huile d’olive, le ministre Zied Ladhari a annoncé que ce secteur prometteur contribue à l’équilibre de la balance commerciale alimentaire, ajoutant que son département multiplie les efforts pour conquérir de  nouveaux marchés internationaux, comme la Chine, le Japon et l’Amérique du Nord.

Lors d’une cérémonie organisée hier, en l’honneur de certains ambassadeurs et diplomates accrédités en Tunisie,  M. Ladhari a souligné la nécessité de développer les investissements agricoles à travers la culture d’environ 10 mille oliviers par an dans les régions intérieures, faisant remarquer que les recettes d’exportation d’huile d’olive conditionnée ont atteint 2000 milliards en 2015.

Sachant que 40 entreprises tunisiennes exportent de l’huile d’olive conditionnée vers 40 marchés internationaux.

A noter que cette cérémonie a été rehaussée par une exposition de plusieurs marques tunisiennes d’huile d’olive conditionnée, et ce, en présence de Habib Essid, ex-chef du gouvernement, Zakaria Hamad, ancien ministre de l’Industrie, Abdessalem El Oued, président de la Chambre syndicale nationale des exportateurs d’huile d’olive ainsi que de hauts cadres tunisiens et étrangers et des professionnels.

Il est à rappeler que la Commission européenne a adopté, le 17 septembre 2015,  une proposition législative offrant, temporairement, un accès additionnel à l’huile d’olive tunisienne sur le marché de l’UE. La Commission européenne avait proposé d’accorder jusqu’à  fin 2017 un quota tarifaire unilatéral exempté de droits de douane à hauteur de 35 000 tonnes pour les exportations d’huile d’olive de Tunisie, s’ajoutant aux 56 700 tonnes au titre de l’Accord d’Association EU – Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here