Commerce parallèle des hydrocarbures : les professionnels se mobilisent

Hydrocarbures en Tunisie
scène de contrebande

Le commerce parallèle  des hydrocarbures est l’un des  maux qui s’attaquent à l’économie formelle du pays. Citoyens et propriétaires de station-service en sont les perdants.

D’ailleurs, le phénomène n’est pas nouveau. Les proportions qu’il a prises ont déjà incité les propriétaires de stations- service à menacer de geler leurs activités en 2015.

En effet, lors d’une conférence de presse, tenue au mois novembre 2015, le président de la Chambre nationale des stations-service avait annoncé lors d’une conférence de presse que les stations-service pourraient suspendre leurs activités si l’Etat n’intervenait pas pour lutter contre la contrebande des hydrocarbures dans les zones urbaines.

La chambre avait estimé les pertes entre 35 et 70%  au détriment des stations-service installées dans les régions intérieures du pays, en 2015. Dans un autre volet, les propriétaires de stations-service  au sud et au centre du pays sont les plus touchés par l’économie informelle et ont vu leurs recettes chuter.
Dans ce cadre, la Chambre nationale des sociétés de distribution du pétrole et celle  des stations-service tiendront demain une conférence de presse conjointe au siège de l’UTICA autour  de l’incidence de la vente clandestine au rabaix des hydrocarbures sur l’économie formelle .  Pour l’occasion, une étude quantitative sera présentée sur le phénomène par Sigma Conseil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here