Tunis : Lancement du chapitre régional MENA du Réseau parlementaire de la BM et du FMI

Invitée sur les ondes radiophoniques, Olfa Soukri, vice-présidente du Réseau parlementaire du FMI et de la Banque Mondiale (BM),  a fait un état des lieux sur le lancement du chapitre Moyen-Orient et Afrique du Nord du réseau qui s’est déroulé le 1er décembre.

D’après Mme Soukri, le chapitre MENA a pour « ambition d’établir une plate-forme d’échange et de connaissances entre les parlementaires de la région MENA  et un retour d’expériences ». Elle précise : « Il s’agit d’un réseau indépendant qui sert l’intérêt du citoyen, à travers le développement économique et social ».

Elle ajoute également qu’il faut renforcer la représentation des parlementaires qui ont un rôle crucial dans le paysage parlementaire de la région.

Elle ajoute : “ L’événement aborde  plusieurs thématiques parmi lesquelles les enjeux majeurs de développement de la région : la lutte contre le chômage des jeunes, et bien d’autres. Or les défis sont de taille. J’ajouterais qu’il ne peut y avoir de stabilité politique sans stabilité économique. Et c’est tout  l’intérêt”.

Et de poursuivre : “La Tunisie est un exemple de réussite qui est passée par une révolution. Aujourd’hui, nous voulons lancer une  nouvelle vision du développement socioéconomique, comme l’entrepreneuriat social, pour inciter aussi bien les jeunes que les femmes à  se lancer dans cette optique d’entreprendre”.

La vague de soulèvements qui a traversé la région MENA depuis le début de 2011 a  placé la question de la bonne gouvernance et de redevabilité au coeur des objectifs de développement socioéconomique des pays. De ce fait, les parlementaires sont appelés à jouer un rôle essentiel dans l’accomplissement de ce mandat.

Le chapitre MENA du Réseau parlementaire servira de plate-forme aux parlementaires de la région pour échanger des connaissances et des expériences sur les meilleures pratiques  et sur la façon d’exploiter leur rôle législatif et de contrôle pour relever les défis du développement. L’événement  a mis en  lumière la question cruciale du développement du chômage des jeunes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here