Appui allemand à la Tunisie pour la lutte contre la corruption

Norme anti-corruption L'Economiste Maghrébin

La cérémonie de signature de l’accord entre le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption et l’Ambassadeur  allemand en Tunisie s’est déroulé dans l’après-midi du jeudi 1er décembre.

A cette occasion, Chawki Tabib a félicité la coopération allemande pour son engagement à lutter contre la corruption, qui prend tout son sens.

Il ajoute que cet accord prévoit un versement de la somme de 3 millions d’euros en faveur de l’INLUCC, sur trois ans, en mettant l’accent que la plus grande partie de ce montant sera destinée à la création  de la prochaine instance constitutionnelle, qui verra le jour dans les prochains 8 mois.

Le projet se fera en deux phases : la première comprendra l’appui à la Commission nationale anti-corruption. Quant à la deuxième étape, les membres de l’instance  ainsi que les journalistes de l’investigation en collaboration avec le Centre africain pour le perfectionnement des journalistes et le syndicat des journalistes, bénéficieront d’une formation dans le contexte de la lutte contre la corruption.

Par ailleurs,  le président de l’Instance a insisté sur le fait qu’il est nécessaire de  conjuguer les efforts pour combattre ce fléau qui gangrène la société tunisienne, l’une des  priorités d’aujourd’hui.

[raside number= »3″ tag= »corruption »]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here