Augmentations salariales : la forte pression syndicale s’accentue

ugtt - l'économiste maghrébin

Malgré les différentes propositions présentées par le gouvernement, la centrale syndicale rejette toute proposition concernant le report des augmentations salariales.

La nouvelle proposition du gouvernement consiste à reporter les augmentations salariales et les primes spécifiques au mois d’octobre 2017.  La première proposition consiste à reporter les augmentations à 2019, la deuxième à 2018 et la troisième au mois d’octobre 2017.

A l’issue d’un entretien entre le gouvernement et l’UGTT, Noureddine Taboubi,  secrétaire général adjoint de l’UGTT a déclaré que la centrale syndicale refuse la nouvelle proposition.

Dans une déclaration accordée à  leconomistemaghrebin.com, M. Taboubi a affirmé  que ce qui se passe avec le gouvernement actuellement n’est pas une série de négociations. « C’est une audition suite à la demande du gouvernement et nous sommes prêts à  l’écouter», affirme-t-il.

Dans le même contexte, il a affirmé que toute modification des accords signés et des engagements pris au mois de décembre 2015 est une infraction à l’esprit du dialogue, de la concertation et de l’Accord de Carthage.

Par ailleurs, il a fait savoir que d’après des consultations et des réunions avec les différentes bases syndicales régionales, il s’est avéré que les ouvriers et les travailleurs ne sont plus disposés à accepter tout report des augmentations salariales.

[raside number= » » tag= »augmentations salariales « ]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here