UE : l’économie de l’environnement assure 4,2 millions d’emplois

Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne, vient de publier aujourd’hui l’édition 2016 du livre statistique sur l’énergie, les transports et l’environnement.

L’objectif de cette publication est de donner un panorama des indicateurs les plus pertinents en matière d’énergie, de transports et d’environnement.

Dans le domaine de l’énergie, les indicateurs présentés comprennent l’approvisionnement, la consommation finale, la dépendance énergétique, les sources d’énergie renouvelables, l’efficacité énergétique et les prix de l’énergie. Quelques chiffres intéressants dans cette partie montrent notamment que la consommation totale d’énergie dans l’UE en 2014 est tombée en deçà de son niveau du début des années 1990.

Le prix de l’électricité à usage domestique dans l’UE a augmenté d’environ un tiers depuis 2008, alors que celui du gaz a augmenté d’environ un quart.

Le pétrole et les produits pétroliers sont restés au cours des 25 dernières années l’élément qui a le plus contribué – et de loin –  à l’approvisionnement énergétique global.

Les indicateurs sur les transports couvrent l’infrastructure, l’équipement, le transport de fret et de passagers, les accidents et les émissions liées aux transports pour les différents modes de transport. Dans cette partie, les lecteurs découvriront notamment que 4 millions de tracteurs routiers et semi-remorques sont immatriculés dans l’UE, ce qui représente la moitié de la longueur des autoroutes dans l’UE (80 000 km).

80 millions de conteneurs (EVP) ont été manutentionnés dans les ports de l’UE en 2014, soit l’équivalent de 60% de la distance de la Terre à la Lune.  L’UE compte deux fois moins de véhicules particuliers (250 millions) que d’habitants.

Enfin, le chapitre sur l’environnement comporte des indicateurs portant sur les changements climatiques et les émissions de gaz à effet de serre, la production et le traitement des déchets, les ressources en eau, son captage et son utilisation, le traitement des eaux usées, la sylviculture et la biodiversité, les produits chimiques, les comptes des flux de matières et les indicateurs économiques sur les dépenses de protection de l’environnement, le secteur des biens et services environnementaux et les taxes environnementales. Saviez-vous, par exemple, que sur la quasi-totalité de la période 2000-2013, l’économie de l’environnement dans l’UE a enregistré une croissance plus rapide que l’économie dans son ensemble, générant une production d’une valeur de 700 milliards d’euros en 2013 et assurant 4,2 millions d’emplois en équivalents temps plein.

La croissance économique est en voie de dématérialisation, la productivité des ressources de l’UE (c’est-à-dire le PIB généré pour chaque kilogramme de matière première) ayant augmenté de 30% au cours de la dernière décennie. 475 kg de déchets municipaux ont été produits par habitant en 2014, dont 44% ont été recyclés ou compostés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here