L’UTAP revendique une révision à la hausse du prix à la production du lait

L’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) a appelé les autorités compétentes à revoir à la hausse le prix du litre de lait, dans un communiqué rendu public aujourd’hui, 10 novembre.

En effet, l’organisation agricole a appelé les autorités compétentes à revoir à la hausse le prix de vente étant donné qu’il n’est plus adéquat avec le coût de production soit 910 millimes le litre.

L’UTAP a justifié cette demande par la sécheresse qui a duré deux ans et la hausse considérable du prix des aliments de bétail à un moment où il n’existe aucune stratégie pour atteindre l’autosuffisance en aliments de bétail.

Selon la même source, les aliments de bétail représentent 60% du coût de production du lait, sans compter la hausse du coût de la main-d’œuvre qui a aggravé les pertes.

De même, les pertes ont poussé les agriculteurs à vendre leur bétail à des prix dérisoires, ce qui a alimenté le phénomène de l’abattage illicite.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here