LF 2017 : l’UGTT recommande le dialogue

Le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Bouali Mbarki a renouvelé le refus catégorique de la centrale syndicale du report des augmentations salariales, lors de sa présence à une assemblée syndicale tenue à Bizerte.

En effet pour le syndicaliste, il n’est pas question de revenir sur les accords signés auparavant à un moment où le pouvoir d’achat des fonctionnaires connaît une baisse considérable.

Par ailleurs, il a appelé le gouvernement Youssef Chahed à retirer cette proposition et de lutter lutôt contre la contrebande et l’évasion fiscale et procéder au recouvrement des dettes afin de renflouer les caisses de l’Etat.

Tout en indiquant sa compréhension pour la situation économique du pays, le représentant de la centrale syndicale a affirmé que l’élaboration d’une solution passe par le dialogue entre les différents acteurs.

Le secrétaire général adjoint de l’UGTT a affirmé que l’UGTT demeure attachée au dialogue bien que le gouvernement n’ait pas cru nécessaire de se concerter avec l’UGTT avant de déposer le projet de loi de Finances 2017 à l’ARP. Et de s’interroger sur l’utilité de passer un projet de loi contesté par toutes les composantes du gouvernement d’Union nationale !

Notons qu’une réunion se tiendra aujourd’hui,  5 novembre, entre  une délégation de l’UGTT et le chef du gouvernement Youssef Chahed autour du projet de loi de Finances 2017 et le report  des augmentations salariales

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here