Grignons d’olives : un financement américain de 1,3 M $US pour une PME tunisienne

Un contrat de financement a été signé aujourd’hui entre Tunisian American Enterprise Fund (TAEF) et STTGO, entreprise spécialisée dans la valorisation des déchets d’olive (grignons d’olive) au siège de l’entreprise basée à Ksour Essaf, dans le gouvernorat de Mahdia. 

Dans le cadre du contrat de financement, le fonds TAEF a accordé à l’entreprise un montant de 1,3 Million de dollars US afin de l’accompagner dans son programme de développement. Notons que c’est pour la première fois que le fonds américain intervient dans le secteur de l’huile d’olive en Tunisie.

Le fondateur et PDG de l’entreprise, Adel Khalifa, s’est félicité de la signature du contrat et a affirmé que grâce à cette somme, les travaux d’extension de l’entreprise seront vite achevés pour laisser place au développement des activités de l’entreprise qui prévoit, entre autres, le recrutement de 150 nouveaux agents.  De plus, la STTGO ambitionne de s’installer en Espagne pour assurer la distribution de ses produits sans intermédiaires  et par conséquent au moindre coût. L’entreprise  tunisienne en question, créée en 2008, est totalement exportatrice.

Hédi Ksiaa, directeur au sein  du fonds US TAEF,  a déclaré à leconomistemaghrebin.com que l’entreprise exerce depuis des années et étant donné sa valeur ajoutée au niveau environnemental  et en matière de recrutement,  le fonds US l’a choisie pour accompagner son développement.

De son côté, S.E. Daniel H. Rubinstein, ambassadeur des États-Unis à Tunis, a estimé que les PME tunisiennes sont dotées d’une valeur ajoutée et répondent aux normes nationales et internationales. D’où le soutien de son pays octroyé aux PME tunisiennes, notamment à travers des organismes tel le fonds TAEF.   En conclusion, l’ambassadeur américain a réitéré la volonté de son pays de poursuivre son soutien à la Tunisie.

1 COMMENTAIRE

  1. Il était temps ! j’ai visité cette usine il y a plus de trente ans, et déjà, elle ressemblait à une description de « l’Assomoir » d’Emile Zola…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here