Neji Jalloul : cette rentrée est celle de toutes les réformes

????????????????????????????????????

Pour le ministère de l’Education tout a été mis en oeuvre pour que la rentrée scolaire 2016/2017 soit une réussite. Confiant et déterminé,  Neji Jalloul a tenu une conférence de presse, à la veille de la rentrée scolaire,  pour justement présenter le rapport de la rentrée scolaire 2016-2017.  Chiffres à l’appui  et réalisations palpables ont été au rendez-vous…

Cependant, le rapport en question met en évidence quelques problèmes liés au déroulement de l’année scolaire 2015-2016.  Il convient de rappeler que le ministère de l’Education avait  repéré une disproportion en taux de réussite entre les régions. D’ailleurs, entre le gouvernorat classé premier  (Sfax2)  et le gouvernorat classé dernier (Gafsa) il y a une différence de 30 poins, 14 gouvernorats ont enregistré un taux de réussite général en deçà du taux global national soit 51,9%. De même, il en ressort qu’il existe un grand écart entre les établissements scolaires d’une  même région.

Une rentrée scolaire sous le signe de l’application des réformes
Ainsi, pour Néji Jalloul, la rentrée scolaire en question  est celle de l’application des réformes après une année de concertations sur la réforme de l’enseignement.

Le préscolaire sera, à partir de cette année, obligatoire et gratuit pour tous les enfants.  A cet égard, le ministre a affirmé qu’il n’est pas question  que des régions  en soient privées  alors que d’autres en disposent.
Et d’indiquer que  la généralisation de cet outil pourra contribuer à assurer l’égalité des chances.  Le système des groupes sera supprimé  d’une façon graduelle et ce à partir de la rentrée en question et le commencement de l’application de la séance unique pendant la même rentrée. Côté encadrement, il est prévu d’augmenter le nombre des psychologues dans les établissements scolaires.

52 écoles inaugureront  le programme de l’école numérique, la marge de 20% sera annulée définitivement pendant le Bac 2017.  De même, un dossier de compétence pour chaque élève sera tenu afin de mieux connaître ses orientations et ses passions.

Cette année la cantine fournira   des repas à 350 mille enfants pendant 170 jours d’études contre 300 mille enfants pour 120 jours d’études pendant l’année scolaire 2015/2016.

Augmentation considérable en nombre d’élèves
Les écoles tunisiennes recevront un million 93 mille élèves contre  un million 79 mille en 2015/2016 soit une augmentation de 14 mille élèves.  Pour ces élèves, 47 411 classes sont prêtes contre 47 010 classes  en  2015/2016 soit une augmentation de 401 classes.

Et pour ce qui est du cadre enseignant, 64 350 instituteurs vont assurer les cours contre 64 944  en 2015-2016 soit une baisse de 594 instituteurs. Le rapport indique que le nombre élevé des élèves est du à celui des naissances et  du nombre des redoublants. Notons que 2617 élèves entreront en classe préparatoire cette année.

La rentrée scolaire a un  coût
Le coût de la rentrée scolaire 2016/2017 est aux alentours de 4.652,269 MD  soit une augmentation de 765.423 dinars par rapport à l’année précédente. Expliquant l’augmentation, il a indiqué qu’elle est due aux différentes interventions notamment en matière de maintenance, d’aménagement et d’extension des établissements scolaires.

Quel bilan pour les trois programmes : l’Ecole récupère ses enfants, l’Entreprise amie de l’école et le Mois de l’école

1200 établissements scolaires ont  bénéficié d’interventions (aménagement, restauration et maintenance dans le cadre de ce programme). De même, 555 établissements scolaires jusqu’à la date du 5 septembre 2016.

En ce qui concerne le programme « l’Entreprise amie de l’école », 224 partenariats ont été établies entre le ministère de l’Education et des entreprises , et ce, au niveau de tous les commissariats à l’éducation. Pour le programme «  l’Ecole récupère  ses enfants », il ambitionne de récupérer 20.000 élèves déscolarisés  dont l’âge n’a pas dépassé 16 ans.

La cartographie scolaire
Avec la rentrée 6070 établissements scolaires sont opérationnels.  Il s’agit de 4563 écoles (16 nouvelles écoles seront ouvertes l’année prochaine et 28 écoles dans le cadre du regroupement et la suppression du système des groupes), et ce, pour une enveloppe de 6,4MD.  De plus, 1508 nouvelles écoles et collèges, pour un coût de 30,8MD, sont fin prêts et opérationnels dès cette rentrée. Ainsi que trois nouveaux foyers  et trois autres demi -pensions (2,9 MD).  En conclusion, Néji Jalloul  considère que l’accord qui a été signé avec le syndicat permettra un bon déroulement de l’année scolaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here