«Les prochaines années seront difficiles mais la Tunisie s’en sortira»

Wided Bouchamaoui L'Economiste Maghrébin

En marge de l’Université d’été organisée par le patronat français MEDEF les 30 et 31 août au campus d’HEC à Jouy-en-Josas Paris, l’invitée d’honneur Wided Bouchamaoui, présidente du patronat tunisien (UTICA), a annoncé que les prochaines années seront difficiles pour la Tunisie mais qu’elle s’en sortira.

Pour ce faire, Mme Bouchamaoui a indiqué qu’il est nécessaire de retrouver de toute urgence la stabilité, de renforcer la sécurité et de mettre en place une vision claire ayant pour but de booster l’investissement, en tant que clefs de la reprise.

Parallèlement, elle a préconisé le respect de l’application de la loi, la valorisation du travail et le consentement au sacrifice, et ce, dans le but de redorer l’image de la Tunisie, pays en transition démocratique et site de développement économique.

De ce fait, l’engagement de la Tunisie dans un vaste programme de réformes et la mobilisation de toutes ses synergies pour le développement économique demeurent inévitables pour une réinsertion régionale et internationale de l’économie nationale.

Au final, la présidente de l’UTICA a appelé les investisseurs français à participer à la Conférence internationale sur l’investissement qui se tiendra les 29 et 30 novembre 2016.

Ayant pour thème «Y croire et agir!», la 18ème édition de l’Université d’été du MEDEF a évoqué des réflexions autour des grandes échéances et une vision d’avenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here