L’Appel des Tunisiens à l’étranger interpelle Youssef Chahed

ATE L'Economiste Maghrébin

L’Appel des Tunisiens à l’étranger (ATE) vient de communiquer ses remarques ainsi que ses réserves sur la composition du gouvernement Youssef Chahed, dans un communiqué rendu public hier, 22 août.

L’ATE a  noté les points positifs qu’il a relevés dans la composition du nouveau gouvernement comme le rattachement au ministère des Affaires étrangères du Secrétariat d’Etat préposé aux Tunisiens à l’étranger, ainsi que la présence de femmes et de jeunes au sein du gouvernement et des compétences avérées.

Mais il a également émis des réserves à propos de la reconduite de certains ministres qui faisaient partie du gouvernement sortant déclarant : « Leur nouvelle nomination est une anomalie en soi (….). Nous pouvons comprendre cependant le maintien en place des ministres qui ont réussi, mais d’autres, en manque flagrant d’efficacité et donc de résultats, ont été quand même maintenus et, qui plus est, nommés à des postes de ministères plus stratégiques. »

De plus, l’ATE a fait remarquer que la promesse d’un gouvernement restreint (19 membres au maximum) n’a pas été tenue, et ce, malgré la mauvaise conjoncture par laquelle passe le pays. Il eût mieux valu, estime-t-il, s’en tenir à un gouvernement restreint plutôt qu’à une coalition de 41 ministres et secrétaires d’Etat de différents bords politiques souvent antagonistes. »

« Manifestement, poursuit le communiqué de l’ATE, le nouveau Chef du gouvernement a voulu éviter de faire des mécontents. »

Et de conclure : « Nous souhaitons malgré tout à ce gouvernement la réussite parce qu’un nouvel échec serait dévastateur pour le pays dont l’économie a été jusqu’à maintenant maintenue sous perfusion, à coups d’emprunts, pour faire fonctionner l’Etat et non pour investir et résoudre le problème essentiel du chômage, notamment des jeunes. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here