Apple : le cap du milliardième iPhone franchi

Il s’agit d’une annonce qui ne se fait pas tous les jours. Apple a franchi le cap du milliardième iPhone vendu à travers le monde, ce qui en dit long sur le succès de ce produit, depuis sa mise sur le marché il y a près de dix  ans. Et cela se fête.

L’annonce officielle a été faite lors d’une réunion avec les employés de la société à Cupertino en Californie. Tim Cook,  PDG d’Apple, en a profité pour déclarer :

«L’iPhone est devenu l’un des produits les plus importants, les plus innovateurs et ayant eu le plus de succès, dans le monde. Il est devenu plus qu’un compagnon. L’iPhone a véritablement une place essentielle dans notre vie quotidienne, et facilite grandement les tâches que nous accomplissons toute la journée (…) La semaine dernière, nous avons passé une étape importante, lorsque nous avons vendu le milliardième iPhone. Nous n’avons  jamais cherché à faire les meilleures ventes, mais nous avons toujours cherché à faire les meilleurs produits, qui font la différence. Merci à tous ceux qui travaillent chez Apple, d’aider à changer le monde tous les jours ».

Près de dix ans après le lancement du premier iPhone en 2007, Apple ne manque pas de marquer les esprits avec des chiffres de vente aussi élevés, d’autant plus qu’entre 2014 et 2016,  472 millions d’iPhones ont été écoulés.

Seulement les ventes actuelles sont à la baisse, par rapport aux années précédentes, avec un recul estimé à près de 15%. Tim Cook se veut rassurant en affirmant que les ventes ne peuvent que reprendre , et explique ce « retrait » par un contexte économique difficile, qui empêcherait les utilisateurs de remplacer leurs anciens iPhone par de nouveaux.

Cependant,  il existe un écart entre l’optimisme qui transparaît dans le discours du PDG de la firme à la pomme, et la réalité. Apple est devenue prisonnière du succès de son produit phare (qui  représente plus de 65% du revenu de la société) tandis que les autres produits ne représentent pas une source de profit, bien au contraire. Les ventes de l’iPad , de l’Apple Watch, et des ordinateurs de la marque sont en pleine dégringolade.

Apple saura-t-elle trouver une alternative à l’iPhone et améliorer les ventes de ses autres produits ? C’est une question de viabilité, car des produits similaires à l’iPhone et moins chers se font de plus en plus présents sur les marchés internationaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here