Boujemaâ Rmili : « Les Tunisiens ont besoin d’un autre son de cloche »

Réagissant  à l’interview accordée à une chaîne privée par le Chef du gouvernement Habib Essid, l’ancien directeur exécutif du mouvement de Nidaa Tounes, Boujemaâ Rmili a estimé que l’interview en question présente une bonne initiative médiatique et un moment intéressant. 

Et cela pour plusieurs raisons. En effet : « Il le devait bien aux Tunisiens qui ont besoin de comprendre ce qui se passe actuellement et avoir un autre son de cloche. Cet autre son de cloche a été apporté « , affirme-til.   Pour lui, l’autre son de cloche c’est le regret exprimé par Habib Essid concernant le fait qu’il n’ait pas été associé dès le départ à l’initiative présidentielle  et à son  timing.

Boujemaâ Rmili renchérit en affirmant que le choix fait par Habib Essid de se rendre à l’ARP est un choix intéressant : « En effet, il l’a qualifié comme choix le plus rapide. Moi je pense que c’est le choix le plus consistant, difficile et intéressant à la fois », soutient-il.

Et de poursuivre : «  Il faut bien que l’on sache les tenants et les aboutissants de tout cela. Il faut qu’il y ait  un audit  exhaustif du gouvernement concernant tous les domaines afin de bâtir sur du solide car nous ne pouvons pas bâtir sur des impressions « .

« Tout le monde sait que le pays est  en difficulté mais à ce jour, personne n’a été en mesure de proposer les bons remèdes.  L’on se contente de parler de priorités. Tout le monde les connaît,  mais encore ?« , conclut-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here