D’après l’UGTT, c’est le citoyen qui subventionne les hydrocarbures

prix Hydrocarbures

Le département d’études et de documentation relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a  estimé que le mécanisme de l’ajustement des prix des hydrocarbures, adopté par le ministère de l’Energie et des Mines, « est un mécanisme qui manque de transparence« . 

Dans un communiqué rendu public, le département  a déclaré avoir  interpellé le ministère afin de publier la structure adoptée (coût du transport,  marge de bénéfice des distributeurs, taxes)  à partir duquel le ministère fixe les prix. Une démarche pareille s’inscrit dans le cadre du droit des citoyens à l’accès à l’information et dans le cadre de la transparence et bonne gouvernance.

Par ailleurs, le département s’est prononcé pour la création d’une caisse  pour aider les sociétés de transport public et améliorer leurs conditions notamment en ce qui concerne le transport des élèves issus des zones rurales.

Sur un autre volet, le département d’études et de documentation, estime que les prix des hydrocarbures sont encore élevés et ne reflètent pas le nouveau mécanisme adopté, ce qui pourrait altérer sa crédibilité . De même, il considère que le ministère n’a pas pris les mesures nécessaires dans le système de subventions afin de sauvegarder le pouvoir d’achat des citoyens.

Le département a fait part de son étonnement concernant  le prix de l’essence qui n’a pas baissé surtout que son coût a connu une baisse considérable à l’échelle mondiale. D’après les estimations préliminaires du département, le coût des hydrocarbures, en prenant en considération  la TVA et la marge de bénéfice, ne dépasse guère 1.551 Dt / L pour l’essence et 1.300 dt / L pour le gasoil. « Avec ces prix, c’est le consommateur qui subventionne les hydrocarbures », lit-on dans le communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here