L’équipe d’ESPRIT représentera la Tunisie au Enactus World Cup de Toronto

Enactus

Enfin le moment tant attendu est venu et les résultats d’Enactus Tunisia National Competition ont été dévoilés lors d’une cérémonie haute en couleur, tenue hier le 29 juin pour savoir qui ira représenter la Tunisie à Toronto à la finale d’Enactus.

Il s’agit d’Enactus Esprit, c’est le groupe qui représentera la Tunisie dans la finale qui se tiendra au mois de septembre prochain. Devant un jury composé de spécialistes en management, d’économistes, de chefs d’entreprise et d’universitaires, chaque équipe faisait de son mieux pour défendre son projet. Enthousiasme, éloquence et innovation, c’est dans ce sens que la présentation des projets a été faite devant un public venu spécialement pour découvrir les prouesses managériales et techniques des jeunes tunisiens.

Le moment de l’annonce du résultat n’était pas sans émotion, larmes et fierté. A peine ont-ils appris la bonne nouvelle que les membres de l’équipe Enactus Esprit se sont précipités vers la scène pour brandir l’étendard de leur université, danser et exprimer leur joie.

Outre l’heureuse équipe qui représentera la Tunisie à Toronto, les autres équipes ont également reçu une distinction :

– Vice- champion : Enactus IHEC Carthage;
– Innovation Award : Enactus Esprit;
– Environnement : Award ENACTUS IHEC Carthage;
– L’esprit ENACTUS : IHEC Carthage;
– Emploi Award : ENACTUS ENIM.

Pour quel genre de projet Enactus Esprit a-t-il  été primé?

L’un des membres de l’équipe gagnante est revenu sur les détails relatifs à deux projets qui ont obtenu la consécration finale. Le premier projet est une plateforme (application androïd) permettant d’intégrer toutes les informations sur leurs produits commerciaux afin de les vendre et mieux les faire connaître. L’intégration du produit dans la plateforme peut se passer d’internet,  il suffit d’utiliser un code USSD pour le faire.

Le deuxième projet est relatif à un appareil relié au téléphone portable permettant aux femmes de savoir si elles sont atteintes d’un mal caché. Ainsi l’application permettra de découvrir toutes sortes d’anomalies et par exemple d’éviter ainsi aux femmes concernées par le dépistage du cancer du sein le coût de la mammographie.

L’impact social de ce projet est donc évident. Nous y reviendrons pour plus de détails…

Zied Ladhari, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, a affirmé à leconomistemaghrebin.com qu’en dépit des efforts de l’Etat pour promouvoir l’entrepreneuriat et l’esprit d’initiative, plusieurs jeunes tiennent encore à la fonction publique.
Expliquant le choix de ces jeunes, le ministre a expliqué qu’il s’agit d’une mentalité enracinée dans l’esprit d’une certaine catégorie de la jeunesse tunisienne. «  Changer les mentalités est très difficile et nécessite des générations », remarque-t-il.
Cependant, l’engouement des jeunes pour lentrepreneuriat et l’action entrepreneuriale est bel et bien une réalité : «  En 2016, nous avons financé 800 projets de jeunes entrepreneurs. C’est dire l’engouement des jeunes pour ce genre de projet », indique le ministre.
Cela nécessite les efforts conjugués de la société civile et de l’université, d’après ses dires, surtout que « l’entrepreneuriat   est le chemin de l’avenir et de la création de la richesse d’autant plus que la fonction publique n’est pas à même de créer de la richesse et résoudre le problème du chômage ».
Revenant sur l’importance des compétitions entre les entrepreneurs, le ministre a affirmé qu’elles ont un rôle important de faire familiariser les jeunes avec l’esprit de la libre initiative depuis la jeunesse.   

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here