Fini la corruption dans les marchés publics ?

corruption

La commission d’exclusion des marchés publics commencera son travail à partir d’aujourd’hui, 21 juin a annoncé Kamal Ayadi, ministre de la Fonction publique, de la Gouvernance et de la Lutte contre la corruption, lors de son audition devant l’Assemblée des représentants du peuple.

Ainsi, il a considéré que le rôle de ladite commission est bel et bien important et dangereux à la fois raison pour laquelle, il leur a déconseillé de s’afficher devant les  médias.  «  Le rôle de cette commission est dangereux et important à la fois, je leur déconseille de s’afficher devant les médias », a-t-il dit.

Ainsi, le travail de cette commission dont la mission est de faire le tri des marchés publics, tri qui  se fera dans l’anonymat. Un travail qui s’inscrit dans la stratégie de l’Etat en matière de lutte contre la corruption.

Il est à rappeler que les axes du travail du ministère de la Fonction publique, de la Gouvernance et de la Lutte contre la corruption gravitent autour de la lutte contre la corruption, le contrôle des ressources des organismes relevant du public. D’ailleurs dans  cette perspective une campagne a été lancée pour sensibiliser  en premier lieu puis pour sanctionner en deuxième lieu les absences excessives et autres types d’infractions.

Ainsi, la mise en place d’une commission semblable s’inscrit dans le cadre d’assurer la transparence et éloigner les doutes sur les marchés publics de façon à ce que tous les participants au marché public  aient les mêmes chances tout en respectant les lois  qui régissent l’opération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here