Résultats du Baccalauréat : un diagnostic s’impose

Néji Jalloul L'Economiste Maghrébin

Dans sa livraison d’aujourd’hui, 20 juin, Essabah Al-oussboui a rapporté les déclarations du ministre de l’Education, Néji Jalloul, à propos du faible taux de réussite au Baccalauréat dans six gouvernorats du pays : des commissions seront mises en place pour en identifier les causes.

D’ailleurs le ministre avait déclaré lors d’une conférence de presse tenue récemment à l’occasion de l’annonce des résultats du Baccalauréat que les bons résultats du Baccalauréat ne doivent pas faire oublier les points négatifs du système éducatif, à l’instar de l’abandon scolaire.

Ainsi, les observateurs parlent de disparités  régionales. Les six derniers gouvernorats qui ont enregistré les taux les plus faibles de réussite sont les suivants : Béjà 27,94%, Sidi Bouzid 27,94%, Tozeur 27,68%, Kébili 24,44%, Gafsa 23,81% et Kasserine 21,94%.

D’autres ont estimé que ces disparités, qui sont dues aux problèmes socio-économiques (pénurie d’eau, distances lointaines de l’école, manque d’espaces de loisirs, situation matérielle précaire des parents), sont des facteurs décisifs dans la réussite ou l’échec du bachelier.

Ainsi, M. Jalloul a reconnu lui-même l’absence d’égalité des chances face au système éducatif, raison pour laquelle il faudra se mobiliser.

http://www.targa-consult.com Source : Targa Consult

1 COMMENTAIRE

  1. L’analyse du ministre c’est du n’import quoi . Il faut faire une vraie étude au lieu de dire ce que chacun peut le dire sans aucun effort d’analyse .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here