Le Straddling Bus : une révolution des moyens de transport?

Straddling Bus Chine L'Economiste Maghrébin

Cette technologie a fait parler d’elle partout dans le monde et s’imposera dans un proche avenir comme une alternative écologique aux moyens de transport classiques, qui étouffent les villes par la pollution qu’ils dégagent. Il s’agit d’un bus aux allures de train, sous lequel peuvent circuler les voitures.

Cette invention baptisée Straddling Bus (bus chevauchant ou enjambant),  qui a fait son apparition sur les réseaux sociaux récemment, serait capable de transporter près de 1400 passagers. Il faut dire qu’avec ses dimensions hors normes, à savoir une largeur de 7.8 mètres (l’équivalent de deux voies de circulation), une longueur de 60 mètres et  2.2 mètres de hauteur, cela est tout à fait possible ; sa vitesse atteindrait environ les 65 km/h.

En plus de pouvoir désencombrer les routes, ce bus est également un moyen de transport propre. Il fonctionne en effet à l’énergie rechargée par des panneaux solaires. En terme de capacité de transport, il équivaut à environ 40 bus classiques, avec l’avantage de réduire la consommation de près de 800 tonnes de carburant, et l’émission de près de 2500 tonnes de carbone tonnes par an.

En termes de coûts, si l’on compare sa mise en place avec celle d’un métro classique, le Straddling Bus coûterait moins cher : le coût de fabrication serait d’environ 56 millions d’euros, ce qui revient à près de 10% du coût d’un métro pour un même périmètre. De plus, sa construction pourrait être réalisée dans un délai d’un an pour un périmètre de 40 km, tandis que la construction d’une ligne de métro « classique » de 40 km se déroule sur pas moins de trois ans.

[raside number= »3″ tag= »transport »]

Le projet ne date pas d’hier, il a été imaginé il y a près de 45 ans, par deux architectes américains, mais il n’a revu le jour qu’en 2010, après que la société  chinoise Song Youzhou a pris l’audacieuse décision de miser sur la concrétisation de ce projet.

Sera-t-il envisageable que ce type de transport fasse son apparition en Tunisie? Il est vrai que nous sommes encore loin de l’encombrement des villes chinoises, mais vu le nombre de technologies qui sont en passe de transformer les transports de par le monde, il n’est pas impossible que l’une d’entre elles s’invite dans notre pays.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here