SONEDE: l’équilibre financier est tributaire d’une augmentation tarifaire de 15%

Sonede - L'Economiste Maghrebin

La Société Nationale d’Exploitation et de Distribution des Eaux (SONEDE) envisage de relever plusieurs défis majeurs, à savoir la sécurisation de l’approvisionnement en eau potable, l’approvisionnement des régions rurales, l’amélioration de la qualité de l’eau potable ainsi que la mise en place de la bonne gouvernance dans ses différentes institutions, selon la direction générale de la société.

Au plan de l’augmentation tarifaire de l’eau potable, la même source a dévoilé que le dossier a été présenté à la présidence du Gouvernement, dans lequel la SONEDE a proposé une augmentation qui varie entre 8 et 15%.

D’ailleurs, seule une augmentation de 15% permettra à la SONEDE de rééquilibrer ses finances.  Une augmentation inférieure au taux indiqué ne ferait qu’aggraver le déficit de la société.

A noter qu’à cause des factures impayées, la SONEDE affiche, actuellement, des dettes de l’ordre de 250 millions de dinars. D’où une perte annuelle estimée à 50 millions de dinars, soit autour de 150 millimes pour chaque mètre cube d’eau potable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here