Tunisie – Brésil: vers l’impulsion de la coopération économique et politique

Lors d’une rencontre tuniso-brésilienne, Khemaies Jhinaoui, ministre tunisien des Affaires étrangères, a signé, hier, avec son homologue brésilien Maura Viera, deux mémorandums d’entente dans les domaines du tourisme et du développement social et un accord de coopération technique portant sur le développement et la valorisation de la culture d’eucalyptus.

Il s’agit d’accords visant à booster, promouvoir et diversifier les domaines de la coopération instaurée entre la Tunisie et le Brésil.

Du côté de la Tunisie, le ministère se focalise sur l’élaboration de plusieurs accords de coopération avec le Brésil. Ces accords seront prêts d’ici la fin de l’année 2016.

Ainsi, une commission mixte tuniso – brésilienne et une séance de concertation entre les chefs de la diplomatie des deux parties ont été programmées, ayant pour but d’impulser le partenariat tuniso-brésilien, notamment dans le domaine économique et politique,

Du côté brésilien, le responsable a assuré que le Brésil s’engage à soutenir la Tunisie, qui se bat pour un modèle politique, institutionnel, économique et social extrêmement courageux, afin de lutter contre le terrorisme et endiguer la montée de l’extrémisme et le crime organisé transfrontalier.

Présent lors de cette rencontre, Yassine Brahim, ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale, a souligné que la Tunisie pourrait être un hub économique pour les opérateurs brésiliens vers l’Afrique, l’Europe et le Moyen Orient, ajoutant que la Tunisie offre des perspectives et des opportunités réelles pour un partenariat fructueux et mutuellement bénéfique à moyen et long terme, notamment dans les secteurs pharmaceutique, des énergies renouvelables, des industries mécaniques …

Pour conclure, il a appelé les hommes d’affaires tunisiens à ouvrer davantage en vue de prospecter le marché brésilien qui constitue un des plus grands marchés du monde et dénicher les réelles opportunités d’échange qui existent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here