Syrie – Guerre civile : les chiffres qui font peur

L’ONG Syrian Centre for Policy Research a annoncé que la guerre civile en Syrie a fait quelque 470 000 morts alors que 45% de la population syrienne a été déplacée. Des milliers de Syriens n’ont plus accès à l’éducation et à l’aide médicale et l’espérance de vie à la naissance a chuté de 15 ans (55,4 ans en 2015, contre 70 ans en 2010), tandis que seulement 43% d’hôpitaux restent fonctionnels et la moitié des médecins ont quitté le pays.

L’ONG ajoute que les institutions, l’infrastructure et les richesses nationales de la Syrie ont été «presque détruites» par «l’impact catastrophique» de cette guerre qui dure depuis presque cinq ans. Le nombre des victimes serait deux fois plus élevé que les 250 000 morts, répertoriés par les Nations unies, il y a 18 mois.

Selon le même rapport, près de 11,5% de la population a été tuée ou blessée durant cette guerre civile. Le nombre de blessés est estimé à 1,9 million. La diminution de la population, qui atteint 21%, aide à expliquer les vagues de réfugiés qui atteignent la Turquie et l’Europe. Ainsi, 6,36 millions de personnes, soit 45% de la population, ont été déplacées à l’intérieur du pays et plus de 4 millions, à l’étranger.

Les pertes économiques atteignent la somme effarante de 255 milliards de dollars. Sur le plan financier, la Syrie perd plus de 4 milliards d’euros chaque mois,  selon un rapport préparé par World Vision, une ONG humanitaire internationale, et la société de conseil Frontier Economics.

Ces pertes économiques pourraient selon les experts dépasser 1000 milliards d’euros en 5 ans si le conflit continue. Même s’il se termine cette année, il est probable que le ralentissement économique atteigne 625 milliards d’euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here